La FCPE du lycée Mounier nous apporte son soutien, lit nos comptes-rendu … et recadre M. Destot

Après que nous ayons échangé avec le collectif Mounier sur la possibilité d’héberger des élèves dans leur établissement pour trouver des places pour accueillir nos collégiens, la FCPE du lycée Mounier a lu l’ensemble de nos comptes-rendu.

Manifestement les propos que nous avons rapporté de notre entrevue avec Michel Destot le 6 mai 2013, n’a pas fait plaisir du tout à l’association des parents d’élèves.

En tout cas leur soutien nous fait, lui, très plaisir.

Elle a en effet répondu à notre édile par un communiqué de presse où elle apporte une toute autre version du rôle qu’il a prétendu tenir dans cette histoire.

D’ici à ce que Michel Destot nous reproche encore une fois d’avoir repris ses propos…

Mais promis M. Destot, si dans quelques temps vous veniez à dire que si le Conseil Général vous avait écouté depuis le début pour sectoriser le collège Europole comme vous le défendiez nous n’aurions pas dépensé autant d’énergie à résoudre ce problème, et que vous avez dû intervenir au près du ministre de l’Education pour cela nous vous croirons promis …

D’ailleurs n’hésitez surtout pas à nous faire signe quand vous dénoncerez à M. Peillon ce collège qui ne respecte pas les critères de mixité sociale de la loi de refondation de l’école (article 3.A) que vous avez pourtant votée le 5 juin dernier avec M. Vallini, le président du Conseil Général de l’Isère.

Pour favoriser la mixité sociale, il faudrait sans doute répartir les sections internationales de la CSI dans plusieurs collèges et les ouvrir d’avantage aux expatriés  (15% seulement actuellement) qui nous apportent beaucoup de richesse.

Cela pourrait également satisfaire certaines ambassades qui, selon nos sources, se plaignent de payer des intervenants au sein de la CSI d’Europole alors que leurs ressortissants qui sont expatriés dans notre ville ne peuvent pas y inscrire leurs enfants car ils ne réussissent pas les examens d’entrée… sans doute sont ils trop mauvais en langue ?

Laurent Ripoll aka Dirty Harry Coll, un ami qui vous veut du bien.

Ce contenu a été publié dans Analyse, Communication. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.