Compte rendu réunion assemblée inter-école du 8 janvier 2014

Cet article est le compte-rendu de la réunion n°3 de l’assemblée « inter-écoles » du 8 janvier 2014 qui se tenue à l’Espace Mozart.

Historique du collectif

Mars 2013 : création du collectif « Collège de proximité » avec lettre à pour la construction d’un collège supplémentaire et de nouveaux équipements socioculturels sur le secteur 1. Ce collectif a été créé à l’initiative de parents des écoles Ampère et Anthoard et du collège Fantin Latour (à ce jour, sur le secteur existent deux collèges publics, Fantin Latour et le collège international qui pratique une entrée sélective).

Mai 2013 : une lettre est envoyée à M. Destot, Maire de Grenoble, signée par 125 personnes (associations de parents, MJC etc.).

Juin 2013 : la mairie annonce le lancement d’une étude de faisabilité pour une nouvelle école sur le quartier, dont les résultats seront communiqués en décembre 2013.

Rentrée scolaire 2013 : lettre envoyée à P. Bron, adjoint à l’éducation à la Ville de Grenoble, par les parents délégués de l’école maternelle Buffon, en lien avec des problèmes de sureffectifs, de restauration scolaire etc. En discutant avec d’autres parents du quartier, les parents délégués prennent conscience qu’il s’agit d’une situation généralisable sur le secteur 1 et que leurs revendications sont très proches de celles du collectif « Collège de proximité », d’où la création d’un collectif de parents du secteur 1 (« inter-écoles »).

A ce jour : la municipalité n’a toujours pas rendu publique les résultats de l’étude de faisabilité pour la création d’une nouvelle école. La mairie annonce la création de nouvelles classes dans les écoles du quartier pour 2014, ce qui, pour le collectif des parents, ne règlera pas les problèmes, voire, risque de les amplifier.

Ordre du jour

1. Quelle identité pour le collectif ?
2. Quels types d’actions à envisager ?
3. Modalités d’organisation du collectif

1. Identité du collectif

Deux propositions sont faites ce soir :

  • Proposition 1 = regrouper de fusionner le collectif « Collège de proximité » avec le collectif des parents délégués du secteur 1 et le conseil interquartiers (cette proposition implique un changement de nom),
  • Proposition 2 = conserver le collectif des parents du secteur 1 avec différents groupes de travail à l’intérieur de celui-ci.

Avantages de la proposition 1 :

  • + de forces si 1 seul collectif avec groupes de travail transversaux.
  • Effet bloc qui marche bien
  • Discours cohérent

→Les participants à la réunion valident la proposition 1.

Questions à débattre ultérieurement :

  • Nouveau nom du collectif
  • Statut juridique ? Indépendance financière ?

L’objectif du collectif est double :

  • Avoir une vision globale sur le secteur et s’en faire l’écho (courrier à la mairie, bruit, visibilité médiatique),
  • Faire remonter des revendications écoles par écoles, avec possibilité de faire voter une motion « pas assez d’écoles dans le quartier » au conseil d’école (parler du collectif dans cette instance).

2. Actions à mener

Propositions d’actions par David, représentant de l’association « Alliance citoyenne » :

  • Effet miroir (je te fais ce que tu me fais) : ex. de l’action des parents délégués de l’école de la Butte au Conseil municipal
  • Excès de zèle
  • Solution directe : ex. « tu veux un lieu, tu le squattes »
  • Talon d’achille/Embouteillage : Ex. de salariés d’une banque anglaise qui ont obtenu une augmentation de salaire en « embouteillant » au quotidien le flux des usagers de la banque (ouverture/fermeture de compte en continu).

Brainstorming pour les actions à venir du collectif + projection des actions dans le temps :

  • Se rendre nombreux au prochain conseil municipal et communiquer notre message via nos vêtements (Date ?)
  • Lettre à la municipalité actuelle pour demander les résultats de l’étude de faisabilité pour la création d’une nouvelle école (avec copie de tous les précédents courriers)
  • Appels insistants à la mairie la semaine précédent le Conseil Municipal si pas de réponse à la lettre.
  • Lettre ouverte aux candidats aux élections municipales de Grenoble pour les interpeller sur les problèmes du secteur 1 et les questions éducatives au sens large (ex : réforme des rythmes)
  • Pique-nique devant le local de campagne du PS (33 rue Nicolas Chorrier) et ceux des autres candidats
  • Affichettes sur les panneaux de construction d’immeubles
  • Banderoles aux fenêtres des particuliers et des écoles dont les directeurs sont solidaires des revendications du collectif
  • Mobilisation +++ auprès des parents, bouche à oreille (chaque parent délégué doit réfléchir aux modalités les plus appropriées pour une communication efficace auprès des parents)
  • Actions festives : goûter, chanson à partager, tractage à côté des candidats
  • Etre présents au meeting des candidats aux élections municipales

Choix d’actions à court terme

  • Lettre à la municipalité pour demander les résultats de l’étude de faisabilité (avant le 15 janvier)
  • Appels insistants à la mairie la semaine précédent le Conseil Municipal si pas de réponse à la lettre (une semaine avant le prochain conseil municipal)
  • Préparation de la communication en lien avec notre présence au prochain conseil municipal
  • Constitution de 4 groupes de travail pour préparer ces actions (voir page suivante).

Prochaine date de réunion du collectif : mardi 04 février à 19h30 (lieu indiqué ultérieurement).

Groupes de travail

Lettre mairie Appels téléphoniques Conseil Municipal Affiches/stickers/
banderoles
Karen
Brice
Hélène
Valérie
Morgane
Eric
Jérôme
Karen
Isabelle
Géraldine
Stéphanie
Adeline
David
Cécile
Stéphanie
Rémy
Thibaud
Cécile
Laurent

 

Ce contenu a été publié dans Compte-rendu, Écoles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.