Mais où se cache cette nouvelle école prévue pour 2015 dans le secteur 1 ? – Communiqué de Presse 7/2/2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Grenoble, le 7/02/2014

Mais où se cache cette nouvelle école prévue
pour 2015 dans le secteur 1 ?

Dans son annonce, au mois de juin, M. Destot nous promettait une étude pour une nouvelle école dans le secteur 1 pour la fin de l’année. La “lettre aux habitants du secteur 1” de M. Destot et les interviews de M. Bron dans la presse ces derniers jours, n’apportent rien de concret ! Depuis le mois juin, cette nouvelle école est dite construite :

  • fin juin 2013 : sur l’axe Berriat-Ampère
  • 30 janvier 2014, dans sa lettre de M. Destot parle simplement dans le secteur 1
  • début février 2014, dans la presse, M. Bron annonce « entre le secteur 1 et 2 »

De même pour sa capacité : d’un groupe scolaire annoncé par M. Destot en juin, que nous pensions être une école primaire (incluant maternelle et élémentaire), on passe à une seule école, probablement élémentaire, de 5 classes et l’extension de maternelles existantes !

Au lieu de répondre aux demandes des habitants, M. Destot et M. Bron nous tiennent un discours qui ne part pas du vécu des familles au quotidien et qui nous semble uniquement de circonstance.

Les parents restent inquiets

Les “rustines” proposées depuis 10 ans qui consistent à ouvrir des classes dans les écoles existantes en grappillant sur les salles communes sont totalement insatisfaisantes :

  • les tailles de cantine ne suivent pas : ce qui oblige à organiser 2 voir 3 services
  • les cours de récréation ne sont plus adaptées : récréation à tour de rôle
  • les salles communes supprimées sont d’autant plus nécessaires avec les nouveaux rythmes scolaires
  • les classes sont construites à la dernière minute (cf Diderot et Buffon en 2011 puis Anthoard annoncé pour novembre 2014)

Nous rappelons également que la moyenne des effectifs des écoles du secteur est de 29 enfants en maternelle et 26 en élémentaire, allant jusqu’à 31 dans les maternelles Buffon et Chorier. En plus de cette situation de saturation, qui dégrade la qualité de vie et d’enseignement, nos écoles de quartier ne sont plus à taille humaine : Anthoard avec, prochainement, 17 classes ressemblera d’avantage à une usine qu’à une école de la république !

Le “bricolage” pratiqué depuis plusieurs années, destiné à absorber les nouvelles constructions, ne permettra en aucune sorte de revenir à des écoles à taille humaine et a effectifs raisonnables telles que nous les avions il y a quelques années. Dans l’idéal, pour accueillir les 600 enfants arrivés sur le secteur depuis 10 ans, il faudrait au moins 2 nouveaux groupes scolaires !

Qu’en est-il du bien être des enfants ?

Nous savons que les seuils d’ouverture de classe sont fixés par l’éducation nationale, ils sont de 32 en maternelle et de 27,5 en élémentaire. Nous souhaitons que ces seuils soient abaissés et que la municipalité agisse et prenne clairement position pour demander une diminution des seuils d’ouverture de classe, l’Isère ayant des seuils d’ouverture parmi les plus haut de France.

Enfin, en 2010/2011, il était annoncé que des constructions sur Buffon et Diderot devaient être faite en 2011 et sur Anthoard en 2012. D’une part, toutes ces constructions n’ont pas eu lieu dans les échéances annoncées, lorsqu’elles ont eu lieu, et d’autre part, elles ne suffisent pas à absorber les hausses d’effectif.

L’étude AURG : quelle étude ?

Il nous est dit que l’étude de l’Agence Urbanisme de la Région Grenobloise a estimé les besoins. Or, depuis 10 ans, la politique éducative de la ville est basée sur des études AURG. La situation actuelle force les habitants à se poser des questions sur la validité de ces études successives ! C’est pourquoi nous vous demandons de nous donner accès à ces études.

Nos revendications

Les habitants du secteur demandent à leurs élus une nouvelle fois :

  • La création d’une nouvelle école sur l’axe Berriat-Ampère
  • L’accès à l’étude de l’AURG pour se faire leur propre opinion
  • L’interpellation du Ministre de l’Éducation Nationale pour diminuer le seuil de l’effectif fixé pour l’ouverture d’une nouvelle classe

Ces dernières années, les parents ont dû se réunir en collectifs pour se faire entendre, et n’ont de cesse d’alerter les autorités de la situation d’accueil déplorable, notre seul but est d’offrir des conditions décentes d’accueil et d’enseignement pour leurs enfants : ce qui n’a rien d’excessif !

Contact presse : contact@ecoles-college-proximite.info

Communiqué Presse 07/02/2014

Ce contenu a été publié dans Communication, Écoles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Mais où se cache cette nouvelle école prévue pour 2015 dans le secteur 1 ? – Communiqué de Presse 7/2/2014

  1. S dit :

    Votre mauvaise foi et votre militantisme est insupportable ! Ce n’est pas une nouvelle école que vous voulez pour les habitants du secteur mais une école seulement pour vos enfants ?!!!!!!!

    Vous êtes militant et vous instrumentalisez les parents de tout un secteur à des fins partisanes. Cessez de parler au nom des enfants est des habitants. Vous ne représentez personne à part vous même ! Les réunions d’econoe en son la preuve, vous n’êtes nul part !!!

    Màj: le nom de l’auteur de ce commentaire a été modifié par les administrateurs du site pour répondre à une demande d’un lecteur ayant le même nom que l’auteur et dont les propos lui était injustement attribué.

  2. Olivier B. dit :

    @S,

    Dans ce cas on peut aussi dire que la FCPE est « militante  » et qu’elle ne représente personne dans les conseils d’école quand elle demande :
    « Quatre grandes priorités seront au cœur de cette campagne : les rythmes scolaires, les infrastructures, la place des parents et la restauration », d’après http://www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/item/975-pour-une-ecole-en-grand-la-fcpe-s-invite-dans-la-campagne-des-elections-municipales

    Dossier de presse complet : https://drive.google.com/file/d/0ByBTVv63lnOTSEJZQk5ib2hOcU1zdWEyUWl3UTFOdWlHY2Iw/edit?usp=sharing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.